ARVEM à son tour dans la tourmente

28. juin 2013

Lors d'un précédent billet nous nous demandions qui serait le prochain prestataire à souffrir, après la dispartion de CL Innovation santé en février 2013. La réponse est ARVEM et BIOETHIC. Le 24 janvier 2013, tous deux ont bénéficié de la LSE (Loi de sauvegarde des entreprises) et ont ouvert un plan de sauvegarde avec période d'observation de 6 mois. Malheureusement cette période ne se terminera pas. Les deux sociétés ont été placées en redressement judiciaire, à la demande de l'administrateur fin avril 2013, puisque la cessation de paiement est avérée. S'en sortiront ils? L'avenir nous le dira

Le down sizing des forces de vente est loin d'être terminé en France, puisque plusieurs plans ont débuté ou sont à l'étude, même dans les plus petits laboratoires. La conversion vers le numérique est en train de s'accélérer en France. Aux Etats Unis, il y a longtemps que le digital a dépassé le stade de pilote. Les "Reps" sont à la fois gestionnaires de leurs secteur, mais passent indifféremment d'un entretien face to face avec tablette à un entretien à distance avec la même tablette (remote edetailing). Ils gèrent leurs contacts comme une base de prospects, utilisant aussi bien l'email, la tablette, le smartphone. Avec le même outil ils passent d'une animation de congrès à la présentation en groupe ou à distance. En France les pilotes se mettent en place petit à petit.

Digital Marketing, edetailing pharma, Visite médicale